Qui sont tes coachs?! 

Bee (pour les femmes)

Chris ou Bee pour les intimes, et disons que l’on est intime…

Je suis âgée de 28 longs hivers suisses et le monde du bien-être me passionne depuis bien longtemps. Titulaire d’un Master en Sciences Sociales du Comportement à l’Université de Genève, je suis aussi diplômée en tant que coach sportif et experte en nutrition.

Je me consacre depuis de longues années à aider toute personne – jeune, plus âgée, homme, femme, marsienne – motivée par un objectif physique particulier (perte de poids, prise de muscle, tonification musculaire, etc.) ou par un désir accru d’élargir ses connaissances au niveau alimentaire.

Le sport et moi, c’est une longue histoire. J’ai débuté par la danse, de l’âge de 4 ans à 15 ans environ. Bien qu’étant arrivée à un haut niveau, j’ai voulu passer à autre chose. En pleine crise d’adolescence, et tous les complexes qui vont avec, je n’étais pas à l’aise avec mon corps. Je n’ai jamais eu de gros problèmes de poids, mais je me trouvais trop filiforme. Je faisais approximativement 10kg de moins qu’aujourd’hui, mais j’avais des bourrelets, des graisses disgracieuses aux « endroits clés », qui me gênaient beaucoup. Pourtant, je faisais beaucoup de sport (entre le volley, l’athlétisme et le ski) et je ne mangeais pas énormément.

Je ne comprenais pas… Jusqu’au jour où j’ai poussé, pour la première fois, la porte de ma salle de fitness de l’époque. J’ai très vite compris qu’il fallait que je gère SURTOUT mon alimentation et que je ne m’arrête pas aux machines de cardio, mais que j’aille en salle de musculation, soulever des poids lourds, pour éliminer ces vilaines graisses et me construire un physique althétique comme j’en rêvais.

Tout est alors allé si vite… Grâce à la musculation et à une nutrition contrôlée, mes deux alliés chocs, j’ai rapidement vu apparaître mes premiers résultats. Et c’est là que tu deviens accro ! Dès que tu vois que ton corps change, que tes efforts paient, tu ne t’arrêtes plus!

Aujourd’hui, je m’entraîne 5 jours par semaine (parfois 6, car je sens qu’une bonne séance de cardio HIIT s’impose). Concernant mes sessions de musculation, elles s’organisent selon un plan précis, à savoir 2 jours pour le haut du corps et 2 jours pour le bas du corps. 

Concernant les entraînements que je propose à mes challengers, je suis toujours la première à les tester avant de les mettre en ligne.

Le sport, c’est une chose… l’alimentation, c’est le 80% du travail!

Que ce soit en prise de masse ou en période de sèche, mon entraînement ne change pas énormément. Ce qui varie beaucoup plus cependant, c’est mon alimentation, qui est précisément adaptée à mes besoins (en travaillant sur une répartition précise de macro-nutriments). Et ça marche !!

J’ai vraiment essayé toutes sortes de régimes, et celui qui marche le mieux à mes yeux, que ce soit au niveau du moral et des résultats physiques, c’est le régime flexible, plus communément connu sous le nom de IIFYM-diet (If it fits your macros).

Ce « régime » me permet de manger un Kinder Bueno ou une pizza, si ceux-ci entrent dans mes calculs caloriques (tout en gardant bien entendu 80% d’aliments sains, et m’octroyant tout de même 20% – ou moins – d’aliments plaisir). Quel bonheur ! Loin des régimes restrictifs qui ne marchent pas et qui aboutissent finalement toujours à une prise de poids démultipliée et à une grosse déception (voir même une bonne dépression).

Selon mes besoins, je me fixe à priori une quantité de calories spécifiques, mais aussi une répartition précise de mes macro-nutriments (protéines, glucides et lipides). Ensuite, je peux manger ce qu’il me plaît, tant que ça entre dans mon plan nutritionnel (en observant quand même quelques règles que je te communiquerai).

Dylan (pour les hommes)

Dylan, Irlandais, 25 ans. Actif dans le monde du sport et du bien-être depuis plusieurs années, c’est autour de celui-ci que ma vie active s’organise jour après jour. Diplômé en ingénierie de gestion et entrepreneur, je suis également un coach sportif certifié (Fitspro, BPJEPS, ECM).

Anciennement personal trainer à plein temps, je me consacre aujourd’hui et depuis plusieurs années à aider toute personne motivée par un objectif physique particulier (perte de poids, prise de muscle, tonification musculaire, préparation physique etc.).

J’ai commencé par les sports de glisse. Evidemment ! Venant du sud-ouest de la France, il fallait s’en douter. A mes 16 ans, souhaitant m’affirmer d’avantage, j’ai commencé la musculation sans aucunes connaissances pratiques ou théoriques. Autant dire que les résultats n’étaient pas au rendez-vous. Je pesais 67 kg pour 1.80m et je ne comprenais pas… je n’avais pas d’abdos et je ne prenais pas de muscles. Rien ne fonctionnait. J’ai tout de même persévéré et j’ai décidé de me former dans le domaine du sport. Ces nombreuses formations m’ont appris énormément ! Beaucoup de travail personnel s’est joint à ces premiers diplômes et c’était parti ! Oui, les résultats arrivaient enfin ! J’ai alors démarré mon activité de coaching et j’ai eu la chance d’acquérir une réelle expérience en personal training qui, jointe à mes connaissances théoriques, apportaient d’excellents résultats à mes clients. Par la suite, je me suis tourné vers d’autres sports. Ayant plusieurs boxeurs professionnels dans ma famille, j’ai souhaité m’y essayer et y ai trouvé ma place. J’ai donc continué les sports de percussion et ce, jusqu’à ce jour (boxe et K1 principalement).

Les entrainements que je propose à mes challengers ? Je suis toujours le premier à les tester avant de les mettre en ligne.

De manière générale, je planifie mes séances d’entrainement selon mon environnement. En fait, lorsque je suis en Suisse ou que j’ai accès à une salle, je répartis mes séances sur 6 jours (jours 1-2-4-5 musculation et jours 3-6 cardio) ; lorsque je suis à l’étranger et que je n’ai pas accès à une salle (ce qui m’arrive régulièrement) je m’entraîne quotidiennement pendant une quarantaine de minutes, le matin, en utilisant des méthodes de circuits training sans matériel.

Eeeeh oui, comme en vacances j’ai tendance à ne pas être des plus rigoureux au niveau de la diète, je privilégie le cardio et le core-training afin de maintenir mon poids de forme et de limiter au maximum les dégâts.

Tout comme dans la nutrition, l’intégralité de mes entrainements se base sur des faits scientifiques et sur des études pertinentes, me permettant ainsi d’assurer la corrélation entre résultats, santé et performance.

C’est vraiment lorsque j’ai commencé à surveiller mon alimentation que mon corps a commencé à changer.

Effectivement, on dit souvent que la nutrition représente le 80% du travail, et le sport, le 20%, à mon sens, faire les deux à 100% est indispensable ! C’est en contrôlant mon alimentation que je parviens à mes objectifs. Lorsque mon objectif est une prise de masse ou une sèche, c’est sur mon alimentation que je fais des adaptations, avant même de repenser mes entraînements (qui ne varient pas vraiment, au fond, sauf quand un objectif spécifique y est intégré comme par exemple l’augmentation de mon VO2 max).

Je suis un adepte du régime flexible IIFY-diet. Ce régime me permet de manger ce que je veux, de ne pas me priver, tant que mes aliments préférés entrent dans mes calculs caloriques. Evidemment, le facteur santé est pris en compte dans le choix de mes aliments afin de massurer une certaine longévité sportive et physique. Ma manière de manger est donc bien éloignée de tous ces régimes hypocaloriques et restrictifs qui ne marchent pas et qui se soldent, au final, par une prise de poids démultipliée, le fameux effet yoyo. C’est ce même régime que je te proposerai dans le cadre d’un de mes challenges!